Dans la lithothérapie, il existe plusieurs manières de décrire les différents types de pierres. Parmi ces types, il y a les pierres semi-précieuses. Ces genres de pierres sont très utilisés dans la joaillerie actuellement. Ces petites gemmes, avec une couleur attrayante et une beauté exceptionnelle, offrent plus de caractères à certains bijoux.

Qu’est-ce exactement qu’une pierre semi-précieuse ?

C’est plus pratique d’utiliser la nomination « pierre semi-précieuse » dans la qualification des pierres fines, ou plus précisément des gemmes transparentes, qui ne font pas partie des pierres précieuses. La pierre précieuse est la nomination donnée généralement à 4 gemmes impérativement transparentes, très rares et bien dures venant des minéraux naturels comme le diamant, le saphir,… La pierre gemme vient d’un minéral, d’une matière organique ou d’une roche. Il y a donc un regroupement entre les pierres fines et les pierres précieuses. La nomination Pierre semi-précieuse fut crée pour contrer le quatuor des pierres précieuses tels que le diamant noir ou incolore, le saphir, l’émeraude et le rubis. La distinction devait être renforcée pour préserver au mieux la valeur de ces pierres de luxes qualifiées comme étant des joyaux. Acheter un bijou en pierre semi-précieuse devient aujourd’hui très tendance.

Pierre semi-précieuse : une appellation interdite

Depuis l’apparition du Décret n° 2002-65 daté du 14 janvier 2002, énonçant relativement la commercialisation d’un bijou en pierre semi-précieuse et des pierres gemmes, la mention « semi-précieuse » est désormais interdite, dont les faits sont stipulés par l’article 5 du décret. La loi interdit donc la désignation des matières ou produits qui y sont mentionnés. Cet article indique que ce décret s’applique à quelques matières à savoir les pierres gemmes se trouvant dans des gîtes, les pierres synthétiques, les pierres artificielles et les imitations des gemmes, les matières organiques végétales ou animales, utilisées traditionnellement en joaillerie, les perles de culture, les perles fines et les imitations de perles fines ou de culture. Le terme Pierre semi-précieuse a donc été interdite vu qu’il présente un caractère bien trompeur. Actuellement, le terme est désormais remplacé par le terme « pierre fine ».

Pierre fine : la nouvelle appellation de la pierre semi-précieuse

Les pierres fines représentent actuellement les pierres semi-précieuses. Elles désignent les pierres transparentes ou des gemmes de très grande valeur. Ce terme leur affaire une plus grande valeur, même si ces gemmes marquent une faible concurrence face aux pierres précieuses. Ces pierres fines sont souvent, des cristaux visibles dans des roches ou des plateaux magmatiques. Les pierres semi-précieuses ou fines existent avec de nombreuses couleurs étincelantes. Leur notoriété s’accroît de jour en jour et s’impose sans souci dans l’univers du joaillier. Les concepteurs et les bijoutiers vont continuer, malgré tout, à employer sur Internet l’appellation « semi-précieux », car beaucoup sont les acheteurs de bijou en pierre semi-précieuse qui connaissent les gemmes sous cette appellation. De ce fait, Il faudra plusieurs années avant que l’autre appellation « pierre fine » devienne une habitude pour ces personnes.